Les Thés pour CONVERTIR...



Presque tous d'entre vous sont de fidèles lecteurs de l'exellent Blog Teamasters..
Vous savez donc que j'ai organisé un moment thé pour le mariage de Ma soeur Claire.

Cet événement s'est bien déroulé, désolé je n'ai pas de photos.

Une question se pose donc-

Comment interesser la famille, les amis et le beau monde à la magie du thé?

Et bien je me suis rendu compte que le gong fu cha 'énérve' ou du moins demande trop d'effort d'attention au novice (potentiel) pour qu'il soit toujours le moyen d' endoctrination'le plus efficace!

J'obtiens maintenant de meillieurs résultats au près de mon entourage
avec une grande théière 3T en porcelaine ou avec cette grande Zisha!,
en leur faisant boire du Si ji chun ou du thé au jasmin qu'avec un dong ding, ou un baozhong..

Stéphane m'a gentilment fait cadeaux d'un superbe oloong à la fleur d'osmathus(?) et tout le monde à accroché, ainsi qu'avec le si ji chun, et oui un thé à 4 euros les 100g!

Enfin presque tout le monde car ma grand-mère Britanique de 98 ans m'a dis que le oloong fleurie c'est pas du thé- mais une boisson!!-
le oriental beauty l'a calmé! Ah, le snobisme so british..

Puis le Dong ding très torréfié et le Da yu ling à plu beaucoup à mes amis lesplus proches!

Sur cette photo je vous présente ma nouvelle théière 80 cl en zisha, pour la conversion en masse.. et pour servir du pu ehr cru 98 n°24 à ma femme le matin!
Merci Stéphane pour ce cadeau-

7 commentaires:

bejita a dit…

tout d'abord : je suis super content de te relire mon cher Michel.
ensuite je suis d'accord avec toi à moitié : sois le gongfu enerve carrement et demande trop d'attention , soit c'est tout le contraire ( mais ce cas ci est plutot rare ).
pour les thés par contre je suis tout a fait d'accord avec toi : j'avais tenté un da yu lng avec ma famille il ont trouvé ca bon mais sans plus , alors que le wulong au ginsend ils ont accroché !!
ce qui a un gout"sucré" plais toujours plus facilement et surtout si il n y a pas de complexité .
je pense que ta grand mere à raison par contre pour moi aussi je considere ces thés plus comme des boissons desalterente que comme du thé.
encore une fois rvi de te relire cher Michel et jolie théiere ( Stephane est certe un bon " commercant " mais on sent chez lui le plaisir de faire partager son amour pour le thé )

Michel a dit…

Béjita, tu souligne toujours des points super intéréssants! de quoi ponderer ...
Peut tu me relacher ton adresse sur mon mail car j'ai un petit mot à t'envoyer.

je remplacerai juste le (mais) par (et) à ton commentaire :

Stephane est certe un bon " commercant " (mais/par et) on sent chez lui le plaisir de faire partager son amour pour le thé .

bejita a dit…

michel tu trouveras mon email sur mon blog juste au dessus des mes articles.;-)

Benead a dit…

j'ai remarqué aussi que le gong fu cha n'est pas donné à tout le monde, j'en connais peux qui accrochent vraiment sans être déjà amateur de thé. Pour ce qui est des thés en eux même, si on sort des thés aromatisés j'ai du mal aussi de motiver les gens à gouter, en attendant je vide mes stocks d'aromatisés et j'essaye d'en faire découvrir d'autres, pas toujours facile.

En effet Stéphane est un bon commerçant qui aime faire partager son expérience et ses découverte avec ses clients, c'est un réel plaisir de commander chez lui.

Raphael a dit…

Je me suis souvent demandé à qui l'on cherchait à faire plaisir lorsque l'on communiquait un peu de savoir, de passion pour une activité. Le plaisir de partager, d'instruire est-il vraiment désintéressé ?
Je n'en suis pas sûr...
Et puis, je crois que la grande majorité des personnes ne méritent pas que l'on se donne la peine de leur ouvrir des portes. Quand j'ai recherché "ma voie du thé", je n'ai rien demandé à personne. J'ai fait mon chemin à mon rythme et la persévérance a payé.
Je pense que la volonté ne s'offre pas.

Benead a dit…

Je sais pas, moi j'ai commencé ma route du thé il y a peux et l'aide que j'ai eu de Bertrand m'a vraiment été utile. J'essaye d'initier petit à petit des amis qui s'intéressent également au thé (demain je prète mon set à gong fu cha que je n'utilise pratiquement plus et mon gaiwan (la ça va être plus dur de m'en passer) et quelques thés).

Bref on m'a aidé et j'aide d'autres personne pour avancer sur leur route du thé mais si certains ne semblent pas intéressés alors je laisse vite tomber.

Michel a dit…

Merci Raphael pour ce sage commentaire.

"Le plaisir de partager, d'instruire est il vraiment désintéressé ?" La réponse est non, bien sur.
Plein de facteurs peuvent motiver ce désir.

une joie partagé est réconfortante, même rassurante dans certains cas.
égoiste? en partie.
Je suis le premier à faire trop de zèle,
en recouvrant les gens de trop d'informations on peut faire peur ou tout simplement les souler!

"La volonté ne s'offre pas" encore très juste.

Et si quelqu'un frappe à la porte ..
c'est qu'il a soif!

(décidément Raphael je suis un peu cancre comme élève)