Bing Cha Jar- La Pu Ehrtière


This jar is specialy made to store and age bing cha's.

They are entirely made by hand, by pressing the clay into a large mould and then reworking each one for a good ten hours, in order for each one to have a 'unique' feel.
I wanted to make something 'timless' and 'symbolic'; the top motif is the 'flower of life ' a very ancient recurrent symbol in so many civilisations.


It is of deep Irish red clay, with grog (that is high fired clay and minerals ground down) thus it will not encourage mould growth.
They are fired individually at more than 1270°. and when the lid is held from underneath and tapped it makes that ''high pitched 'sound.


It was first specially devised with the kind help of Jeancarmet in Paris from the blog pue ehr & Yixin, in order for the air and the right level of humidity to circulate evenly around the cakes. see sketch












Voici le Texte Français d'origine:


J'ai du bon Pu Ehr dans ma Pu Ehrtiè-re,
J'ai du bon Pu Ehr tu n'en aura ...pas

Comme promis à Philippe et Eric voici la première pièce ceramique disponible sur Teajar!
J'en ai rêvé un soir en me couchant y'a bien 6 mois, puis après tant d'essaies de glaises différentes j'ai finalement trouvé la bonne! Une 'Terracotta' Irlandaise très chamotté. J'ai pris mon temps pour la créer:
Une fois la terre 'imprimé' dans le moule, je dois attendre 2 semaines voir 3 si il pleu pour que je puisse commencer à la retravaillé. Un peu chaque jour car le couvercle n'étant pas de la même masse que le dessous ils sechent à des rythmes différents; il me faut donc les surveiller de près. Chaque jarre est donc retravaillé une dixaine d'heures en sortant du moule. Chaque pièce est donc 'unique', toutes les proportions sont calculé à l'oeil et elle n'est pas fabriqué au tour.






J'ai voulu faire quelque chose d'intemporel, de symbolique. Inspiré d'archéologie j'ai choisi un motif très ancien; un thème récurrant dans l'histoire de l'humanité, 'la fleur de vie'

Pour la cuisson, elle était toute seule dans mon four au Gaz qui est monté à plus de 1270° c et quand on l'ouvre elle sonne comme une cloche.
si ça intéresse quelqu'un je peus la faire parvenir sur Paris ou à StMalo en Bretagne par ma mère.

5 commentaires:

Jonathan a dit…

Quel bel objet brut et chaleureux. Cette Pu Ehrtière a l'air d'avoir été créé avec passion. Bravo! Mais est-ce bien une galette qui dépasse sur la photo... et entière qui plus est? Combien as tu réussis à en empiler?

Ca signifie quoi une terre très "chamottée"?

Elle m'intéresse beaucoup ta Pu Ehrtière... je pourrais comparer la maturation de deux "jeux" de galettes: un dans ta jarre et un dans une caisse en bois.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de te féliciter pour ton blog que je consulte depuis quelques temps: Bravo et merci!

Voici mon mail 8jojo@bluewin.ch

bejita a dit…

Michel , je te felicite .
pour ton travail et ton acharnement à faire .
la piece presentée et tres jolie .
mais comme tu le sais je vais demmmenager bientot dans la maison que ma femme et moi avons acheté et les achats sont plus serré pour moi ( surtout apres les 255 euros de depensé chez TM pour mon anniversaire ).
plus tard si tu continues à faire ce genre de piece je t'en prendrai , je passerai en engleterre la chercher ( ca tombe bien ma femme adore l'angleterre : un pays dans lequel elle aurai bien aimer vivre )

Michel a dit…

Jonathan,
Merci pour ton petit message ça fait plaisir.
Je l'ai conçu pour qu'elle contienne 14 galettes, soit 2 Tongs.
sur la photo, elle n'en contient que 12, car ce sont toutes des galettes entamés qui prennent plus de place. L'ouveture est conçu pour une galette classique 375/ 400 g mais de plus grosses galettes de 500g rentre tout juste aussi, A cette très haute température il y a une réduction de taille bien 15/20% .
'terre chamotté' veut dire qu'elle contiends de la chamotte qui peut etre de la terre cuite et broillé et/ou bien du sable et/ou de la roche. Cela donne plus de 'corps', de structure a la terre, idéal pour les grandes pièces qui, surtout à ces températures peuvent se ramolir et craquer. Il n'y a d'ayeurs pas de brisures à l'exterieur de la pièce mais quelques unes sont apparuent au fond juste d'un coté, mais elles sont que cosmétiques, n'affecte pas la structure et ne se voient pas. ouf...

C'est un bonne idée d'essayer 2 méthodes de vieillissement.

Béjita,
Tu est toujours très encouragent.!
Je vous félicitent tous deux pour votre achat d'une maison! Géniale - ! -
ça me ferai très plaisir de se voire en Cornouailles un jour ..

Moi aussi je suis forcé de calmer les achats, j'ai perdu mon travail de salarier la semaine dernière, faute de bujet pour adultes handicapés.

Enfin du moment que j'ai assez pour vivre, c'est une bonne augure, je vais pouvoir passer plus de temps dans l'atelier!

bejita a dit…

c'est un de mes reves ce que tu fais : etre doué de ses mains et realiser des objets utiles et beau .
cher michel c'est un plaisir de te lire , et avec cette oeuvre ( et celles à venir c'est sur ) tu me fait rever ( les beau objets plein de vie c'est magique et ca fait rever je trouve )
pour ton boulot j' en suis navré ( c' est vrai que le travail en angleterre c'est pas evident ) et je te souhaite bon courage ;-) tiens nous au courant

Michel a dit…

Merci encore Béjita,
je t'ai envoyé un petit mot que tu devra recevoir d'ici quelques jours.